Rechercher
  • Burgueyre Pascal

Les missions du secteur médico-légale en addictologie

L’addictologie est composée de trois secteurs : le secteur médico-social, le secteur sanitaire hospitalier et le secteur de ville (regroupant les médecins généralistes, pharmacies et réseaux de santé). Les missions en addictologie sont encadrés par des conditions de confidentialité, d’anonymat et de libre adhésion aux actions qui sont proposées. Elles ne comportent pas de durée. Le secteur médico-social en addictologie est chargé d’accompagner la personne et son entourage tout au long de son parcours de soin de façon à le faciliter. Les établissements du secteur médico-social sont des acteurs de proximité qui donnent une réponse adaptée, graduée quel que soit le lieu d’habitation et le moment du parcours de soin qu’ils sont chargés d’organiser lorsqu’ils ne peuvent répondre eux-même aux besoins. Le secteur médico-social intervient dans le cadre de toutes les formes d’addictions qu’elles soit liées à des substances psychoactives ou comportementales.

Les missions sont articulées autour de six axes fondamentaux et complémentaires qui permettent d’assurer la prise en charge :

  • La prévention

  • L’intervention précoce

  • La réduction des risques

  • Le soin médico-psychologique

  • L’accompagnement à l’insertion sociale

  • La fonction ressource/pivot.

Le dispositif médico-sociale en addictologie offre aux usagers une prise en charge qui peut être ambulatoire, mais aussi avec un hébergement. En effet, les offres de prise en charge collectives sont les centres thérapeutiques résidentiels (CTR), les communautés thérapeutiques (CT), les centres d’accueil d’urgence et de transition (CAUT), les appartements thérapeutiques (AT), les familles d’accueils et les centres d’hébergements et de réinsertion Sociale à orientation addictologique.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout