Rechercher
  • Burgueyre Pascal

Les conduites addictives sur le lieu de travail

Le lieu de travail n’est malheureusement pas épargné par les substances illicites. Beaucoup d’accidents de travail qui sont liés à une prise de substances psychoactives arrivent chaque année en France. Rappelons, que l’employé a une obligation de sécurité qui lui incombe de prendre soin de sa sécurité et de sa santé ainsi que celles des autres personnes concernées du fait de ses actes au travail. Même si pour certaines entreprises il reste très difficile de parler de consommation de substances psychoactives, et que certains de ces sujets sont tabous, cela n’empêche pas les accidents de travail subvenir. En effet, sur plus de 2000 personnes interrogées, 62% des entreprises sont confrontées à l’alcool, 33% au tabac et 14% au cannabis.

En 2012, 20 à 30 % des 650 000 accidents du travail recensés chaque année en France trouvent leur origine dans le fait qu'un employé d’une l'entreprise est sous l'emprise d'une substance psychoactive : alcool, drogues illicites ou médicaments psychotropes. De plus, environ 45% des accidents mortels en entreprise ont pour cause une consommation excessive d’alcool ou de drogues.

Certaines professions seraient plus touchées que d'autres: les métiers de la construction, notamment, mais aussi ceux du transport, du tourisme ou de la sécurité privée. D’après un témoignage dans le Nord-Pas-de-Calais, des dépistages urinaires chez les chauffeurs ont permis de découvrir que 8,5% d'entre eux étaient positifs au test du cannabis et ses dérivés, 5% à l'alcool et 4,1% aux opiacés. Pour les intimèrent du bâtiments selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies, 31% des salariés consomment du cannabis. L'usage touche presque 20% des intérimaires ainsi que 77% des consommateurs ont moins de 26 ans.


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout