Rechercher
  • Burgueyre Pascal

Les comportements de consommations chez les jeunes

Dernière mise à jour : mai 12


À seulement 17 ans plus de 90% des jeunes ont déjà bu une boisson alcoolisée et 59 % disent avoir déjà été ivres.


L’alcool n’est malheureusement pas la seule substance psychoactive qui touche les jeunes depuis plusieurs années. Le cannabis a prit une place inquiétante dans le coeur des adolescents. En effet, le cannabis représente le premier produit psychoactif illicite consommé par les adolescents : quatre adolescents sur dix déclarent en avoir déjà consommé à l’âge de 17 ans.


Il est aujourd’hui très facile de pouvoir acquérir toutes sortes de drogues mais en particulier l’alcool et le cannabis. Un ami d’un ami qui en vend, une connaissance ou tout simplement un dealer connu dans le coin par l’entourage du lycée ; aujourd’hui seule la volonté est un frein de consommation. La procuration de ces substances est devenue tellement facile que même la mise en garde des proches ou des affiches de prévention ne suffit plus à diminuer la prise de ces substances par les adolescents.


Aucun adolescent n’est à l’abri quel que soit son milieu social économique : tout le monde est touché. Néanmoins d’après des études il a été montré que les garçons sont un peu plus touchés que les filles. Les adolescents représentent 81% à affirmer avoir consommé de l’alcool au cours du dernier mois contre 74% des filles. Ainsi que pour le cannabis, 20% des filles affirment avoir fumé du cannabis au cours du dernier mois, contre 30% des garçons.



Pourquoi les adolescent(e)s sont-ils attirés vers ces substances psychoactives ?


Tout d’abord l’adolescence est une période de transition entre l’enfance et l’âge adulte. Cette période est considérée comme l’une des périodes de la vie la plus difficile aussi bien pour les adolescents que pour les parents. C’est à cet âge que les périodes angoissantes commencent à apparaître avec le métabolisme physique qui se met à changer. Ces changements (mue de la voix, pilosité, formations des seins, musculature, acné etc…) ne sont pas toujours désirés et créés des véritables complexes chez les jeunes. L’admission à des groupes sociaux de pairs est souvent vécue comme très importante. Le changement physique, les nouveaux amis, la famille, l’école, sont des leviers incontournables chez les adolescents et c’est particulièrement à cette période où ils vont commencer à expérimenter de nouvelles expériences dont la prise de substances psychoactives.


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout