Rechercher
  • Burgueyre Pascal

Consommation de substances psychoactives : population française

Que ce soit pour la performance, pour gérer une souffrance au travail ou en raison de problématiques personnelles, de plus en plus de salariés usent de produits stupéfiants. Néanmoins, pour comprendre l’impact des substances illicites au travail et leurs grandeurs, il est nécessaire de comprendre son impact à plus grande échelle.


En 2019, la consommation de cannabis réunissait 18 millions d’expérimentateurs ainsi que 900 000 consommateurs quotidiens. En effet, 45% des adultes entre 18 et 64 ans se sont déjà essayés au cannabis, ainsi que 39% des personnes encore mineur (7% sont des fumeurs réguliers). L’alcool, lui, touchent un peu plus de 3 millions de personnes ayant une consommation à risque. Il est important de rappeler que 41 000 décès par an sont attribués à l’alcool.


Voici quelques chiffres :

· 19,4% des personnes entre 18 et 24 ans ont connu des ivresses régulières en 2017.

· Sur 41 000 décès causés par l’alcool, 30 000 sont des hommes et 11 000 sont des femmes.

· 32% des femmes enceintes ont consommé au moins une fois de l’alcool pendant la grossesse.


L’alcool et le cannabis ne sont pas les seules drogues causant des ravages sur le lieu de travail ou dans la vie d’un individu. En effet, un demi-million de personnes s’expérimentent à l’héroïne et environ 2 millions à la cocaïne. De plus, même si pour les chiffres ne sont pas aussi élevé que pour les autres drogues, les nouveaux produits de synthèse sont consommés.

4 vues0 commentaire